La fête des pair(e)s

Publié le par Bernard Bonnejean


A 
محمود احمدی نژاد

 et à  علي خامنئي


Oui, j’ai bien dit la fête des pair(e)s.


D’une part, parce que ces deux là font la paire.

 



D’autre part, qu’il ne saurait y avoir de pères sans paire.



Qu’enfin, et peut-être surtout, je rêve d’un monde où les pères feraient la paire avec nos pairs, les mères.


Or, j’ai lu ceci, envoyé par l’ACAT, l’Association catholique pour l’abolition de la torture, bien avant les fameuses élections truquées au pays persan de la paire en question.

Une jeune Iranienne, Ronak Safardeh, militante kurde, est détenue depuis le 9 octobre 2007 pour avoir participé à un meeting où l’on demandait l’abrogation des lois discriminatoires à l’égard des femmes. En effet, non seulement les Iraniennes n’ont pratiquement aucun droit en matière de divorce, de droit de garde des enfants et de succession, mais les tribunaux ne tiennent aucun compte de leurs témoignages face à celui d’un homme.

Les autorités se livrent depuis un certain temps à une campagne d’intimidation et de répression contre les militantes qui osent élever leurs protestations : arrestations, détention, persécutions. On va jusqu’à leur interdire de voyager. Shirin Ebadi, prix Nobel de la Paix, explique :



Notre pays l’Iran regorge de femmes talentueuses. Ce pays a la chance d’avoir une population féminine courageuse qui a désespérément envie de se rendre utile, mais il est entravé par des préjugés inscrits dans la loi et par la bigoterie. Les Iraniennes ont plus que jamais besoin de notre soutien.

L’ACAT soutient les femmes iraniennes et demandait, bien avant les élections, que ses adhérent(e)s et sympatisant(e)s envoient une lettre qui est encore plus actuelle aujourd’hui.


Adressée à son Excellence l'Ayatollah Mahmoud Hasherni Shaqhroudi, ministre de la Justice, Pasteur St., Vali Asr Ave. south of Serah-e Jomhouri, Tehran 1316814737, République Islamique d'Iran, elle dénonçait le harcèlement exercé contre les groupes qui défendent les droits des Iraniennes. Elle disait, en substance :

Au lieu d'utiliser son pouvoir pour réprimer et intimider ceux qui protestent et demandent que leurs droits soient respectés, le gouvernement iranien devrait considérer comme un atout le travail mené par ceux qui défendent les droits des femmes et les droits de l'Homme en général. 

Elle demandait enfin de supprimer les lois discriminatoires ; de libérer les défenseurs des droits des femmes incarcérés ; de cesser d'arrêter et de harceler ceux qui ne font qu'exercer pacifiquement leurs droits à la liberté d'expression, d'association et de réunion.


Pour beaucoup d’intellectuels de ma génération, la civilisation arabe est complémentaire de la nôtre. Nous nous sommes apporté mutuellement une quantité indénombrable de connaissances dans presque tous les secteurs de l’activité humaine. Pour l’avoir nié sans élégance, les « colons » ont perdu leurs biens et failli rompre nos liens séculaires.

Au-dessus de tout, nous, qui avions eu la chance par nos études de rester ouverts aux autres peuples, placions très haut la sagesse orientale, qui fut à l’origine du christianisme : Marie, Joseph, Jésus étaient enfants descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, de la tribu du roi David.
 

Alors, Messieurs Mahmoud Ahmadinejad et ayatollah Ali Khamenei, permettez à un occidental catholique, au nom de ce qu’il pense être la sagesse arabo-musulmane, de vous rappeler les temps anciens où le grand Émir Abd El Kader
عبد القادر الجزائري , pour ses sujets et pour nous un modèle de courage et de vertu incomparables, reçut de la France la grand-croix de la Légion d’honneur. Brave entre les braves, grand croyant et grand chef militaire, cet ennemi était honoré par ceux qu'il avait combattus.


 

Abd-El-Kader à Damas, portant le
grand cordon de la
Légion d'honneur, 1860.



Que jamais on puisse entendre les Français prononcer cette phrase que Montesquieu leur faisait dire ironiquement à la vue d'Usbek et de Rika, chassés de leur pays pour raisons politiques :



Mais comment peut-on être Persan ?

Et surtout, n'accusez pas l'Occident du malheur dont vous accablez votre peuple. Ce sont vos partisans, vous les Pères de la République Islamique d'Iran, qui tirent sur vos enfants !

 


Puisse notre Dieu commun vous faire retrouver la voie de cette belle sagesse ancestrale que vous nous avez donnée en modèle dans les temps anciens !


Bernard Bonnejean
fils de forgeron,
comme Ahmadinejad

Publié dans culture humaniste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard Bonnejean 23/06/2009 10:33

Mais que je suis bête, parfois !!

Votre témoignage, Valérie, ne pourrait avoir meilleure place qu'ici, chez les pairs.

CHOISI 22/06/2009 18:21

Bonjour,

Je suis Choisi du forum France2. Ravie que vous soyez venu voir un peut les initiatives du forum.
Non cela ne choquera personne qu'un homme (enfin) intervienne. Il y en a peu sur le forum et certaines femmes trouvent cela dommage. Peut-être est-ce plus difficile pour un homme de dire qu'on a été maltraité.
La perversité narcissique touche tout le monde (famille, conjoints, hommes, femmes, enfants).
Personnellement j'ai été détournée à l'âge de 19 ans par ma pn femme de 36 ans, qui était mon éducatrice référente dans un foyer de la Dass ou j'avais demandé à aller pour passer mon Bac tranquillement (simplement parce que mes parents avaient de gros problèmes de couples difficiles à vivre). J'étais jeune hétéro. La relation a duré 10 ans.
Cette femme limite pédophile avec garçons et filles, après avoir été éducatrice spécialisée est aujourd'hui sophrologue (sans avoir fait la moindre formation évidement).
Voilà pour moi!!!
Par contre les 3/4 des victimes du forum sont des femmes avec enfants dont certaines se sont vues retirer leurs enfants par la justice, pour donner la garde à leur pn. Leur combat sera sans fin.
Voilà. Moi je milite à mon tout petit niveau notamment avec ce sujet "pervers narcissique, une loi pour être protéger" et mon premier sujet ouvert il y a quelques mois "une loi contre les pervers narcissique! vite!!". Le sujet a été lu par plusieurs millier de personnes. C'était exactement la même chose, j'avais mis les liens des députés et des ministres en proposant d'envoyer un témoignage cours. Comme ce sujet c'est retrouvé sur google, yahoo..je ne sais pas comment, j'ai changé mon titre en espérant que le lien apparaisse quand on tape "pervers narcissique".
On verra. ça serait super car des milliers de personnes pourraient témoigner.

Voilà. Si vous voulez venir nous donner des infos, ou des témoignages de temps en temps, n'hésitez pas.
L'union fait la force.

Bon courage à vous

Salutations

Valérie

Bernard Bonnejean 22/06/2009 22:45



Chère Valérie,


Je n'ai pas tout compris dans votre histoire, sauf que vous avez été victime d'une perverse narcissique pédophile. Vous veniez de la DDASS, me dites-vous.


Je ne vous donnerai aucun témoignage mais vous soutiendrai, vous et votre groupe, que j'ai connu par l'intermédiaire du forum de l'A2 (sur google). Grâce à vous toutes et tous, je commence à
comprendre beaucoup de choses à côté desquelles je suis passé. Classique. On ne voit pas la misère, simplement parce qu'on en a peur. Je me suis retrouvé, complètement par hasard, sur ce texte de
Madame Hirigoyen que j'ai reproduit sur mon blog. Je l'ai trouvé intelligent et bien écrit. Mais j'ignorais qu'il m'entraînerait si loin. En effet, mon blog est devenu le lieu où les victimes de
ces monstres viennent s'épancher, alors qu'à l'origine j'avais cru uniquement fournir une connaissance supplémentaire.
J'assume le rôle que vous semblez vouloir me prêter, mais sans trop de prétention, n'étant ni psychologue, ni spécialiste de quoi que ce soit. Seulement, un homme, ancien enseignant, qui a été
confronté à des victimes d'individus que la bonne société ne soupçonnera jamais...


Merci Valérie pour votre témoignage.Je me permets de le mettre à sa place, dans les commentaires qui suivent le texte du Dr Marie-France Hirigoyen.


Bon courage et à bientôt,


Bernard Bonnejean



Samia Lamine 22/06/2009 16:22

ME voilà chez les Pairs et non chez RAMEAU.

Que j'aimerais voir tant d'unanimité et de ferveur pour une intervention internationale dans l'intérêt des femmes palestiniennes séquestrées, violées, éventrées COMME leur pays!

Certes, toute dictature est à condamner mais comment appeler cet intérêt qu'à le monde entier pour la liberté des iraniens???
N'y a t-il de dictature qu'en Perse la persane???

Pour ce qui est du mal dans ce pays et tant d'autres, il vient du cancer sioniste par occident interposé!
C'est ce que pense Samia.

Bonne journée.

Bernard Bonnejean 22/06/2009 21:17


Eh bien, tu penses mal, Samia.

En quoi "le cancer sioniste" oblige-t-il des mollahs imbéciles et fanatiques à condamner leur propre pays à mort ? Pourquoi reprocher à l'Occident d'intervenir dans les affaires intérieures
d'un Etat, quand il menace la Paix du monde avec l'arme atomique ? Le tribunal de La Haye n'a pas été fait pour qu'on ferme éternellement les yeux.

Quant aux femmes palestiniennes "violées", "éventrées", j'aimerais croire à autre chose qu'à de la propagande.

Bonne soirée, Samia. Un jour peut-être nous rencontrerons-nous chez toi, dans TON pays. Je l'espère vraiment de tout mon coeur.