Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

6 articles avec histoire du net

Petite histoire de la censure ordinaire (I)

Publié le par Bernard Bonnejean

 

Suppression de l'article paru sur Wikipedia
« Principes "non négociables" de l'Église catholique ».

Cet « épilogue » met fin à l'article publié par moi d'abord sur wikipedia puis retranscrit sur overblog avant sa suppression attendue. 

Merci à overblog de m'avoir permis de les archiver sur mon site avant que la censure ne commette l'irréparable. 

Pourquoi craignent-ils un débat qui risque de se terminer dans la rue s'il n'a pas lieu, démocratiquement, entre intellectuels de toutes origines et de toutes sensibilités, avant que les projets de lois ne soient discutés à l'Assemblée nationale. 

Voici l'article incriminé en quatre parties. Il vous suffit de cliquer sur le lien. Lisez-le que vous soyez pour ou contre, lisez-le, réfléchissez et discutez. Vous n'avez pas le droit, à mon avis, de rester indifférent. 

Principes non négociables I 

Principes non négociables II 

Principes non négociables III 

Principes non négociables IV


J'ouvre exceptionnellement les commentaires afin que vous puissiez vous exprimer librement. Pas plus de deux mois car je crains les insultes et les propos injurieux ou blasphématoires.


Merci de votre attention et de votre confiance.

Suite page suivante (trop long)




Publié dans Histoire du net

Partager cet article

Repost 0

C'est réparti

Publié le par Bernard Bonnejean

 

Emballez : c'est trié

  

« Vous donnez dans l'espagnolade, maintenant ? », serez-vous tenté de me demander. Tout ça parce que votre cerveau, conditionné à lire en début d'article, après une interruption, que c'est reparti, ne peut se faire à l'idée d'un accent tenu pour parasite. Et le pauvre accent aigu, qui n'en peut mais, se voit taxé de singer mon ami José-Luis, un peintre qui m'aida à pourrir la vie de sa femme, professeur d'espagnol, à propos d'un débat itératif et sans fin : le galicien est-il une langue ou un dialecte ?

 

 

accent-aigu.jpg

 

 

 

 

Et comme il était aussi galicien que Franco, et que ma science toute neuve et pas encore bien digérée m'avait fait croire que le breton, le basque, le galicien parasitaient les langues nationales, je titillais Luis sur ses faiblesses linguistiques. En réalité, je lui en voulais d'avoir autant de talent, de nous avoir piqué une charmante française, de se laisser gouverner par le « Generalísimo Francisco Franco, Caudillo de España por la Gracia de Dios » à une époque où chez nous venait de s'achever le règne du « Général Charles de Gaulle, Guide de la France par la Disgrâce de René Coty ». Inutile de protester : je conviens avec vous du manque de justesse de ce raccourci historique.

 

 

 

 

Ferrol-estatuadeFranco.jpg

 

 

Estatua de Franco (Ferrol - Galice)

 

 

Le fait est que si Luis était espagnol, il avait pris tout son temps pour fuir un régime exécré que le bourreau de la Segunda República Española, fantôme débile aux mouvements désordonnés, continuait de maintenir vaille que vaille sous sa main tremblante jusqu'à son décès le 20 novembre 1975 : maladie de Parkinson, cardiopathie, ulcère digestif aigu et récurrent avec hémorragies abondantes et répétées, péritonite bactérienne, insuffisance rénale aigue, thrombophlébite, broncho-pneumonie, choc endotoxique et arrêt cardiaque.  On avait l'air fin, nous les Français, avec notre gégène mort sans témoin d'une rupture d'anévrisme à Colombey-les-Deux-Eglises, un bled perdu de la Haute-Marne, dans une ancienne brasserie — heureusemement rebaptisée « Boisserie » —, un 9 novembre 1970, même pas fichu d'attendre le 11 novembre pour faire classe. Alors, moi, vous comprenez, quand on parlait politique avec Luis, je m'arrangeais pour glisser dans la conversation qu'il n'avait pas à la ramener avec son « dialecte » galicien. Non mais !  

 

 

 

 

  Mais qu'est-ce qu'il raconte ?

  

  

Ceci dit, ne vous en déplaise, j'écris c'est réparti parce que c'est réparti  ! (Ou, du moins, vue la longueur de la sieste et l'heure avancée, ça va l'être...) Je ne vois pas très bien d'ailleurs ce que Luis et Franco viennent faire là-dedans !

 

Si vous préférez, je vais procéder à une répartition, un classement de mes articles que j'ai essayé de ranger intelligemment dans plusieurs « Communautés » d'over-blog. En voici les noms, par ordre alphabétique, n'ayant nullement l'intention de les hiérarchiser pour l'instant :

 

 

• Cœur de lumière

 

• Écrire, c'est hurler en silence

 

• Humeurs

 

• Papierlibre

 

• Résistance 2007

 

• Les Zinzins d'Over

 

 

 

Plutôt que d'essayer de vous présenter moi-même chacune de ces communautés, je vais vous livrer la fonction que chaque patron entend faire de sa maison. Je n'y ajouterai rien qui puisse passer pour une préférence. En revanche, chaque fois, dans « mes articles », je vous dirai ce que je compte y faire paraître. Figurera, à la fin de chaque rubrique, un exemple d'écrit déjà paru désormais classé dans cette communauté.

 

 

CŒUR DE LUMIÈRE

 

 

soleil_intro.jpg

 

Géré par : Cecyl

 

Sujets traités : Spiritualité. La vie a-t-elle un sens ? Qu' y a-t-il après la mort ? Dieu existe-t-il ? Dieu, que veut-il de nous ? Quelle est notre destinée ? Comment changer le monde ? Comment trouver le bonheur ? [culture, littérature, amour, Histoire, livres, philosophie, religion, Dieu, Bible, Coran, croyances, spiritisme, messie, prophètes, Torah, spiritualité]. Localisation :  Paris, Bretagne, Belgique, Lyon, Afrique, Canada, Toulouse, Marseille, Alsace, Bordeaux, Québec, Suisse, Nantes, Lille, Algérie, Montpellier, Nice, Rennes, Cameroun, Bruxelles, Grenoble, Strasbourg, Tours, Genève, Corse, Angers, Metz, Dijon, Brest, Liège, Caen, Orléans, Toulon, Reims, Perpignan, Alger, Aix en provence, Besançon, Le Havre, Le Mans, Vannes, Limoges, Saint-Etienne, Charleroi, St Denis, Anvers, Zurich, Bâle, Gand, Lorient

 

Mes articles : la spiritualité et notamment l'Église catholique et l'œcuménisme.

 

 NOTRE DAME DE LA CLARTÉ   

 

 

ÉCRIRE, C'EST HURLER EN SILENCE

 

 

ecrivain-42507.jpg

Géré par : minouche « Bah j'ai pas grand chose a dire sur moi a par que je suis une grande grande fan des États-Unis ^^ Sinon a par ça j'aime énormément écrire en me laissant guider par de la musique... » Localisation :  Rouen.

 

Mes articles : mes hurlements, déconvenues, déceptions, en prose.

 

 

LETTRE OUVERTE À MONSIEUR RAYMOND DOMENECH 

 

 

 

HUMEURS

 

  denonciateur.jpg

 

Géré par : evasion735 « curieux de tout et ne pouvant m'empecher d'avoir un avis sur tout, j'essaie de partager mes humeurs afin de lancer le débat ». Localisation :  Savoie, Chambéry

 

Mes articles : politique, économie, dénonciations de scandales, grosses colères en prose. 

 

 UNE GRANDE DAME AFRICAINE 

 

 

PAPIERLIBRE

 

Didier-Porte.jpg

 

 

Géré par :  beaudroit_juliette « Créé le 18/01/2007 Qui suis-je ? Il n'y a rien de plus important que de découvrir qui nous sommes réellement. Et quel meilleur enquêteur que nous-mêmes peut y parvenir ? Peintre et poète j'aime trouver des idées d'écriture, suggérer, et je suis récompensée par les textes que l'on m'envoie, si différents et originales  » [écriture-poésie-peinture-litterature] Localisation :  Rhône-Alpes

 

Mes articles : littérature, poésie, musique, cinéma, photographie...

 

 LA COMPLAINTE RUTEBEUF 

 

 

RESISTANCE 2007

 

  sarko1er-50eb4.jpg

Géré par : Isa et Patrick « Résister au sarkozysme ambiant, résister à l'étouffoir des têtes politiques médiatiques, résister à la lepénisation massive des esprits, redonner la parole aux citoyens, refaire des militants les porte-parole de leurs partis, sans langue de bois… ». [politique, démocratie, république, militants, résister, antisarkozysme] Localisation : non précisé

 

Mes articles : politique exclusivement, sans tabou ni complexe, mais sans langue de bois comme le précisent les patrons.

 

 TROIS JOURS EN TERRE NAGY-BOCSONNE

 

 

LES ZINZINS D'OVER

 

Artaud.jpg

 

Ce très cher Antonin Artaud

 

 

 

Géré par : Bernard Bonnejean « Chez les primitifs, le fou est sacré. Depuis Jarry et Queneau, la preuve est faite. Cette communauté s'adresse à tous les "bizarres" traînant cette réputation comme un boulet, comme Paul Léautaud ou Antonin Artaud ».  [littérature, poésie, arts, absurde, Jarry, Oulipo, Mes 4 vérités] Localisation : non précisé.

 

Mes articles : littérature de l'absurde, articles très personnels qui ne peuvent paraître autre part que chez moi, humour.

 

 PORTRAIT PSYCHOLOGIQUE D'UN PERVERS NARCISSIQUE

 

 

 

Parvenu au  250° article, j'ai éprouvé le besoin de travailler librement dans l'ordre. N'ayez crainte : je garde la conviction que, comme le disait Saint-Exupéry : " L'ordre pour l'ordre châtre l'homme de son pouvoir essentiel qui est de transformer et le monde et soi-même" et qu'il ne peut y avoir création que libre. Mais, parvenu à un certain degré de mâturité sinon de sagesse, je me rends tout de même compte qu'écrire c'est mettre en ordre.

 

Merci de votre attention et à bientôt,

 

Bernard Bonnejean

Publié dans Histoire du net

Partager cet article

Repost 0

Plonk de plouc (2)

Publié le par Bernard Bonnejean

 

ou comment un geste amical peut passer pour un hors-sujet grossier


Souvenez-vous :


En ce jour de janvier 2001, en guise de vœu pour la nouvelle année, j’avais cru bon de publier sur falafel (français lettres langue française) un message de paix cosigné par les dignitaires des trois grandes religions révélées de Seine-Saint-Denis : Mgr. Olivier de Berranger, évêque de Saint-Denis pour la religion catholique, Mr. Denis Akoun, rabbin de la communauté de Saint-Denis et Mr. Meskine Dhaou, imam à Clichy-sous-Bois et secrétaire général du Conseil des imams de France. J’avais recopié ce message commun affiché à la porte de l’église Saint-Louis de Villemomble.

Je m’attendais à des remerciements et des vœux du même ordre en retour. Ma surprise fut grande quand je reçus, par courrier privé, un message absolument imbécile et dérisoire d’un nommé Albertin*, arguant, avec justesse, que falafel étant consacré à l’analyse de la langue française, il était intolérable que je ne me plie pas à la Charte. En l’occurrence, (je puis dire son nom car j’ai toujours eu un grand respect pour ce respectable représentant de l’enseignement républicain), la fameuse Charte, toujours consultable sur Internet, avait été travaillée et rédigée en grande partie par l’ami Luc Bentz dont l’une des signatures était :


« La liberté, les droits de l'homme, la fraternité ont pour la première fois dans le monde été proclamés en français. » Ernest Renan (Cité par Claude Hagège dans « Le Français, histoire d'un combat »)


Je fus scandalisé par tant de prétentieuse malignité pour un écart par rapport à la lettre de notre forum mais parfaitement en accord avec l’esprit que nous entendions conserver. Je décidai donc de bloquer le fameux fumeux Albertin*, c’est-à-dire que je l’interdis de réception, non sans prévenir l’outrecuidant cabotin des raisons de ma décision en termes courtois mais fermes. Je reçus en retour cette brève, avant que j’aie pu bloquer l’impétrant :


Le plus grand des mépris est le silence. Il est gagné, à présent. Bienvenue dans mon "in pace ", mon frère ! Et soyez d'une charité toute chrétienne pour ceux qui vous y tiendront compagnie... Plonk !

 


 

 



Ce prétentieux qui passait pour un génie auprès de la multitude, n’était donc qu’un con. Je fus déçu. Mais Richard Budelberger, dit le Noble Amphigourix, le seul juif vraiment antisémite que j’aie jamais connu, me donna quelques clefs :


Curieusement, chez les personnes comme Mr Albertin, le « in pace » correspond au « watchfile »/« messages à ne surtout pas manquer » d'autre Québecoise que je ne nommerai pas (comment te sens-tu, Chérie ?).

Au vrai, pour le Noble Amphigourix, seul un message digne d’être plonké était digne d’intérêt. Je lui répondis :


Merci pour ces renseignements précieux. Il est vrai, en effet, que je n'ai pas suivi les avatars grand-guignolesques de notre abêtissant censeur. Il est vrai que je l'ai inscrit -- c'est le seul -- dans la liste (le mot est donc peu approprié) de mes indésirables (c'est sans doute ce que vous appelez le kill-file), après un message personnel particulièrement imbécile de début janvier. Je n'ai donc rien lu de cet individu depuis.

Voilà donc le falot-éternellement-courroucé rayé du catalogue. J'en suis assez satisfait pour ce qui me concerne. Je prie instamment les contributeurs de ce forum de réfléchir à la possibilité d'organiser une résistance contre des pratiques ignominieusement orchestrées par cet ersatz de dictateur chaplinesque, qui consiste à faire éliminer, pour cause de divergences d'opinions ou de confessions, des contributeurs auxquels on ne saurait reprocher qu'une certaine clairvoyance à l'égard de tels agissements.


En ces temps reculés des premiers forums d’Internet en langue française, Usenet était surveillé, géré par un personnage assez puissant qu’on appelait le modérateur. Rien à voir avec la petite Samia, je vous prie de le croire. C’était un véritable censeur, genre stalinien, redoutable ! Michel Guillou, c’est de lui qu’il s’agit, me fit savoir publiquement :


Cet article n’avait rien à faire ici !


Ce à quoi je répondis :


Alors, il eût fallu protester à ce moment-là contre tous les messages de vœux qui n'avaient aucune visée proprement linguistique.

Mais quand je vous concéderais avoir fauté -- ai-je jamais refusé ici de reconnaître mes torts lorsque j'en avais ? -- cela n'aiderait en rien à régler le fond du problème. En quoi un message de paix et de fraternité universelle peut-il "polluer" un forum, quelle que soit la fonction affichée de ce dernier ? A moins d'interdire cette tradition admise par tous les membres d'une même communauté qui consiste à offrir ses vœux à l'occasion de la nouvelle année, pour cause de hors-charte... En quoi peut-il être "nauséabond" (je cite Albertin qui, je m'empresse de le souligner, s'est aussitôt prudemment rétracté pour appliquer l'adjectif à des messages proférés par des "fachos" et des "commerciaux gagas") ?

Je crois, monsieur Guillou, que vous vous chargez de maintenir la discipline dans un forum modéré que je ne connais pas. Quelle eût été votre attitude face à un tel message (je parle du mien) ? Quels propos et quel ton eussiez-vous choisi pour en refuser la publication, si l'on vous avait demandé de le faire ? Avouez au moins que répondre par l'outrage à un message fraternel --ou qui se veut tel -- n'est pas le fait d'un "honnête homme", dans l'acception historique où nous entendons cette expression.

Cordialement, Bernard Bonnejean

 

Didier Pelleton, que je salue bien bas, renchérit sur la sentence guilloutinesque :


Trop tard, on l'a lu. Plonk de plouc !

Message qu’il signa comme d’habitude

Parler pour ne rien dire  et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient bien de la fermer avant de l'ouvrir (Pierre Dac).


 

 



Maharaji, C'est quoi la paix ?

 

Voilà ce qu'était « la toile » du temps où ça coûtait si cher. Les mœurs ont changé en même temps que le prix. Contrairement à ce que l’on pense, il est certain que le blog est plus sécurisant, parce que moins dangereux. Mais il faut se forcer un peu pour y défendre des opinions sans banalité. Je vous y invite en toute cordialité.

 

[Suite dans un prochain numéro]

 

A bientôt, les amis

 

Bernard Bonnejean


* Le seul nom qui ne soit pas vrai dans cet article. Je n'ai pas changé le nom des autres, car c'est un hommage que je veux rendre, même à Guillou qui, après tout, ne faisait que son boulot.Frappez à ma porte, mes amis. N'hésitez pas ! Nous avons presque dix ans de plus...

 

Publié dans Histoire du net

Partager cet article

Repost 0

My tailor is rich ? (suite)

Publié le par Bernard Bonnejean


ou de la nécessité de consulter sa boîte mail


Avouez-le ! Vous avez écrit à Maître Rachid Bouahadda, le factotum de Bill Gates, pour savoir. Juste pour savoir.  N'ayez pas honte : j'aurais fait la même chose à votre place ! Ce n'est quand même pas tous les jours qu'on peut récupérer, en tout ou en partie,

la somme forfaitaire hors taxe de

 

Deux cent soixante quinze Mille euros.



Non seulement je ne porterai pas plainte, mais naturellement généreux, je vous redonne l'adresse de l'huissier afin que vous lui écriviez de ma part. Il le mérite, le brave homme. En plus, on ne sait jamais, avec l'argent qu'il a, si vous savez vous plaindre de vos dures conditions d'existence, il pourrait peut-être aligner quelques billets pour vous, les copains  et copines de l'heureux gagnant chanceux :

 

 

maitre.rachidbouahadda@rocketmail.com


Vous n'allez pas recommencer avec votre sempiternel scepticisme. C'est lassant, à force ! Pourquoi voulez-vous que des Américains aussi connus que Bill Gates vous racontent des cracs ?

Eh bien, je vais vous surprendre ! Je lui ai écrit, moi, à Maître Rachid Bouahadda et  IL M'A REPONDU !

Les Américains ne vous inspirent pas confiance ? Ca tombe bien, parce que Rachid, justement, il n'est pas américain. Vous vous en doutiez ? On a bien un ministre qui s'appelle Rachida, non ?

Pas la peine de perdre mon temps à expliquer. Il suffit de vous livrer le document officiel que le Maître à Bill Gates m'a envoyé pas plus tard que ce matin, pratiquement par retour du courrier :



ÉTUDE DE MAÎTRE RACHID BOUAHADDA

 

LOT 215 COCODY  ABIDJAN

 

RUE DES VALONS AVENUE 2674

 

TEL/00225 06 45 50 35

 

 

MAITRE.RACHIDBOUAHADDA@ROCKETMAIL.COM

****************************** ****************

                                                                    Fait à Abidjan,  MARDI 05 MAI  2009

 


 A L'attention de MONSIEUR Bernard Bonnejean

 

 

Ce message accuse bonne réceptivité de votre mail du lundi  05 MAI 2009 à Mon Étude dans l'objet de faire appel à mes services pour le retrait de votre Gain de la Fondation Microsoft Internationale.  

 

C'est en ce sens que je viens par la présente lettre vous donner la démarche à suivre afin d'entrer en possession de votre lot qui est de la somme total de  (€275.000 Euros). Issue de la tombola organisée par la Fondation Microsoft Internationale concernant toute personne vivant en Côte d'ivoire ou dans divers pays ayant une adresse électronique (Émail).  

 

En effet la procédure juridique à suivre concernant votre remise de lot se fera en deux options: 

 

Options 1:

Dans un premier temps, vous devez vous rendre à la remise de votre gain qui aura lieu dans 03 Jours ici en Côte D'ivoire pour faciliter la tâche à la société organisatrice et pour organiser de façons amicales les remises des gains. Votre billet d'avion sera à votre charge, et nous prendrons en charge que votre séjour (frais d'hôtel, déplacement, nourriture etc..) qui durera que 03 jours.

 

Options 2:

Dans le cas contraire ou votre présence ne pourrait être effective vous devez obligatoirement vous faire établir un Acte d'Administrateur Légal de Bien appelé (ACTE DE BÉNÉFICIAIRE). Le dit document vous représentera sur le plan juridique, et justifiera votre non présence à la remise des lots et permettra le paiement de votre gain par la méthode que vous préférez à savoir:

 

1) PAIEMENT VIA BANQUE EN BANQUE.

2) PAIEMENT VIA CHÈQUE CERTIFIER.

3) PAIEMENT EN ESPÈCE VIA WESTERN-UNION OU MONNEY-GRAM.

 

Dans le cas où votre présence ne pourra être effective, j'aimerais que vous me communiquiez certaines informations pour vous établir (L'ACTE DE BÉNÉFICIAIRE) document qui vous permettra de jouir de votre gain.

 

JE TIENS AUSSI À VOUS SIGNALER QUE DES FRAIS VOUS SERONT DEMANDER POUR L'ÉTABLISSEMENT DE ( L'ACTE DE BÉNÉFICIAIRE).

 

N-B: Les informations dont j'aurais besoin pour l'établissement de (L'ACTE DE BÉNÉFICIAIRE) sont :

NOM :

PRÉNOM :

ADRESSE :

TÉLÉPHONE :

COPIE DE PIÈCE D'IDENTITÉ :

 

Pour des mesures de sécurités nous vous demandons de tenir vos informations de gain confidentielles jusqu'à ce que votre lot vous soit remis par la manière dont vous jugerez adéquate (convenable)

 

Pour plus d'informations vous pourrez me joindre au numéro ci-dessus: 00225 06 45 50 35 

 

Veuillez agréer  mes salutations les plus sincères. 

 

Cordialement,  

 

Me RACHID BOUAHADDA

 

Alors, vous voyez bien que c'est du sérieux !

 

Il n'y a que la question de l'option qui m'embête. J'y vais ou j'y vais pas en Côte d'Ivoire ?


C'est vrai que les hôtels ont l'air pas mal :


Hotel du Golf, Abidjan, Swimming pool, view from room (2nd floor)
Hotel du Golf, Abidjan, Swimming pool, view from room (2nd floor)

Et puis non, tiens, j'ai une meilleure idée !

 

Tu es là, Denis ? Oui, Denis Zodo, bien sûr ! Toi l'homme politique ivoirien, consultant en marketing et conférencier qui habites justement Abidjan. Est-ce que par hasard, contre un pourcentage à déterminer ultérieurement, tu pourrais aller chercher mon lot rue des vallons avenue 2674 à Abidjan.


A l'occasion, tu as juste la rue à traverser... C'est ça qui serait vraiment sympa et en plus ça me rendrait service !! En allant faire tes courses, tu passes prendre mes 275 000 euros. Mais oui, tu peux payer tes courses avec ! Bon, ben, j'peux compter sur toi, alors ?

 

Pendant que tu y es, tu pourrais te renseigner sur un petit lopin à bâtir ? Avec un bout de jardin, pour planter des patates, des poireaux, du chou et des navets. Pour manger avec le cochon.

 

Je pense faire construire. J'ai déjà trouvé ce terrain-là :

 


 

http://www.parti-ecologique-ivoirien.org/img/foret-ivoirienne-detruite.JPG

 

 

D'accord, y'a du boulot ! Mais ça ferait travailler les entreprises locales. 

 

Merci d'avance, Denis.

 

 

A bientôt, les amis.

 

Bernard Bonnejean

 

Publié dans Histoire du net

Partager cet article

Repost 0

My tailor is rich ?

Publié le par Bernard Bonnejean


Let me laugh ! [Laissez-moi rire !]

Voici ce que j'ai reçu par mail perso :

 

 FONDATION INTERNATIONALE BILLGATES

 

DIRECTION DE LA PROMOTION DE L'INTERNET ET DU JEUX DIRECTION


DE LOTERIE

 

LOTERIE INTERNATIONALE BILL GATES

 

Loterie Américaine pour la

Promotion de l'Internet partout dans le monde

 

Réf. Nombre : 12/742/3689

Numéro de lot : 24 32 3421-HY44

Numéro de gain : BH 142D

 

Monsieur/Madame

 

Nous sommes heureux de vous informer du résultat des programmes internationaux de gagnants de loterie tenus il y a deux jours de cela à notre siège sis à New York.

 

Votre adresse d'E-mail attachée au billet le numéro 9570015948-6410 avec le numéro de série 3648042- 510 a dessiné des numéros chanceux 4-14-66-71-07-36 qui en conséquence gagne dans la 1ère catégorie avec quatre autres personnes, vous avez été donc approuvés pour percevoir la somme forfaitaire hors taxe de

 

(Deux cent soixante quinze Mille euro).

 

FÉLICITATIONS ! ! FÉLICITATIONS !FÉLICITATIONS! ! !

 

En raison du mélange vers le haut de quelques nombres et noms, nous demandons de gardez l'information confidentielle de votre gain jusqu'à la fin de vos réclamations et que les fonds vous soit remis.

 

Cela fait partie de notre protocole de sécurité pour éviter double réclamation et abus sans garantie de ce programme par quelques participants.

 

Tous les participants ont été tirés par un logiciel de pointe de vote d'ordinateur tiré parmi plus de 20.000.000 compagnies et de 30.000.000 adresses d'E-mail d'individu de partout dans le monde.

 

Ce programme promotionnel de l'Internet a lieu chaque trois ans.

 

Cette loterie a été favorisée et commandité par Monsieur Bill Gates, président du plus grand logiciel du monde ( Microsoft ), nous espérons qu'avec une partie votre de gain vous participerez à la promotion de l'Internet chez vous car cela fait partie également de la promotion de Monsieur BILL GATES.

 

PROCEDURE DE REMISE DE GAIN

 

Veuillez envoyer par mail les informations vous concernant sous 48 heures a l’adresse électronique de Maître RACHID BOUAHADDA huissier chargé de vous indiquer les conditions générales de remise de votre gain

 

Email : maitre.rachidbouahadda@rocketmail.com

 

FORMULAIRE GAGNANT MICROSOFT WINDOWS LOTERIE

 

Nom………………………………………

Prénoms ………………………………..

Pays……………………………………..

Ville………………………………………

Code postal…………………………….

Adresse Géographique……………...

Tel/Fixe………………………………….

Email…………………………………….

Profession………………………………

Nationalité :……………………………..

 

Se rappeler que le lot doit être réclamé avant plus de deux semaines à compté d'aujourd'hui après quoi tous les fonds non revendiqués seront reversés à certains Organisme Internationaux de Santé et de Médecine.

 

Afin d'éviter certaines erreurs, nous vous rappelons de citer votre numéro de référence et numéros de lot dans le courrier que vous ferez parvenir à notre direction qui sont :

 

Réf. Nombre :28/56/4007

Numéro de lot : 48 00 1547-CE66

 

En outre, s’il devrait y avoir n'importe quel changement d'adresse informez notre agent aussitôt que possible.

 

Recevez les félicitations une fois de plus de nos membres de personnel et nous vous remercions de faire partie de notre programme promotionnel.

 

Note : Quiconque sous l'âge de 18 ans est automatiquement éliminé.

 

Bien à vous,

 

La Directrice des Opérations

Madame FRANCOISE COMBLAND

 


 FONDATION INTERNATIONALE BILLGATES

DIRECTION DE LA PROMOTION DE L'INTERNET ET DU JEUX DIRECTION DE LOTERIE

 

LOTERIE INTERNATIONALE BILL GATES

 

Je m'en doutais : c'est de l'arnaque, qu'ils disent ! Jaloux envieux ! Honte à vous !


Vous pouvez toujours courir si vous essayez de me taper quand j'aurai récupéré mes deux cent soixante-quinze mille euros. Au fait, vous avez remarqué ? Ils ont tout de suite vu à qui ils avaient à faire, les Amerloques ! Ils ne payent pas en dollars, mais en euros, cache, rubis sur ongle !! Vive l'Europe !

 


Vous voulez que je vous dise ce qui vous tracasse ? On ne vous a pas choisis pour les programmes internationaux de gagnants tenus au siège de Bill sis à New York, ce qui fait que, fort justement, votre adresse d'E-mail n'a été attachée à aucun billet et qu'en outre aucun numéro de série ne vous a dessiné des numéros chanceux. Est ce une raison pour me faire morne mine ? Ce n'est comme même pas de ma culpabilité si j'ai été approuvé pour percevoir une si grasse somme forfaitaire hors taxe !

 


En plus, avouez que c'est serious à l'excès. Imaginez qu'en raison du mélange vers le haut, j'aie été anéanti du tirage ! Ou que, malgré le protocole de sécurité, je n'aie pas pu éviter double réclamation ou abus sans garantie ! Mais ils vigilent, aux United States of America : ils ont opté un logiciel de pointe de vote d'ordinateur !! Commandité et favorisé par mon copain Bill en personne !!

 


Vous pensez bien que je vais revendiquer mes fonds dans le strict immédiat !

 


Oh ! Toi, hein, le gus quiconque sous l'âge de 18 yo, shut up !

 


Si vous poursuivez vos remarques d'escroquerie, je vais apporter ma plainte à la Directrice française des opérations, Mme Francoise COMBLAND.

 


Qu'est-ce qui y'a encore ? Elle cause bizarre, la Francoise Combland ? Et pourquoi que je cause comme elle ? C'est comme ça qu'on cause à partir d'une certaine mesure de nantissement budgétaire. Et toc !

 


See you soon, mes poteaux !

 


Bernard Thelonius Bonnejean, Jr.

 



LE PETIT COIN DE L'ANGLOFILOU

Prime aux intimes d'Uncle SAM


 From: Dr.Bratt Spencer Richards



Chair, Msn Live Consumer Award Committee.



Office Hours:

Monday to Friday: 9:00AM to 5:00PM GMT



Contact Details:

Tel/Fax +44 703 1907 678

Contact E-mail: consumer-support@msn.com



Attention Winner: (CGPN):7-22-71-00-66-12.

Your e-mail is selected to receive our £500,000.00 GBP
interenet award sweepstakes.

Contact Mr Druv Martindale with completed form below
for award processing.

BENEFICIARY FUND RELEASE FORM(A)



======================================



[FULL NAMES OF WINNER]................

[CURRENT ADDRESS].....................

[COUNTRY/REGION]......................

[TEL/FAX].............................

[AGE].............

This mail is sent via a notification system only.


Publié dans Histoire du net

Partager cet article

Repost 0

Plonk de plouc

Publié le par Bernard Bonnejean


ou la grande épreuve de la solitude imposée

« Ça va encore être gai, Bonnejean aujourd’hui, moi je vous le dis ! ».

 

Je vous le promets solennellement  : pas de drame, pas de scandale, pas d’honneur bafoué, pas de politique, pas de psycho-psychiatrie, pas de dénonciation. Après deux jours à méditer, j’espère, sur le sort de petits enfants du siècle, après le tourment nécessaire partagé dans l’empathie avec leurs parents, je vous accorde une récréation de deux jours. La détente est salutaire pour l’efficace de l’action.

Le majestic joue relâche ! Drôle de titre pour un film ? De fait, c’est du cinéma, mais sans pellicule. Pas de grand film ! Juste un documentaire : « La petite histoire du net ». Après la réclame et les glaces miko

 

 

Le petit bonhomme de la réclame au cinoche, de Jean Mineur !!

 

Vous permettez, chers amis lecteurs, que je fasse un avis à la population ?

Tout mon récit est authentique. Les noms et pseudos aussi. Google les a gardés en archive depuis près de dix ans. Ils appartiennent donc au domaine public.
Les copains, si vous passez par là, soyez assez gentils pour manifester votre présence. Maintenant c’est facile ! On peut archiver sur facebook !
Vous me manquez terriblement par ces temps où règnent de faux intellos bobos-penseurs, humoristes, scribouillards, par millions, qui croivent tous, sans exception, tenir le blog du siècle, Sartre et Beauvoir en minuscules.
On n'avait pas de pétrole, on avait des idées et on pensait bêtement tout haut, devant tout le monde, sans se douter une seconde que ça pouvait rapporter quelque chose. Et ce qu'on pensait, ce qu'on enseignait, on l'écrivait comme de généreux cons, afin que tout le monde puisse en profiter, gratos. De fait, y'en a qui recopiaient nos réflexions ou nos études comme des cours particuliers donnés à la terre entière pour apprendre après à la maison.


Bon, j'arrête la nostalgie ! C'est bête et ça ne sert à rien !

 
Venons-en aux faits. Votre serviteur, déjà assez prétentieux pour signer « Bernard Bonnejean » tous ses billets, revenait de vacances en Seine-Saint-Denis. Vous me direz que sa propension à avoir des comportements anormaux était donc déjà patente… Là n’est pas le propos. En ce jour de janvier 2001, je crus bon de souhaiter la bonne année à ma bande en ces termes :

 

"La circulaire suivante a été placardée dans tous les lieux de culte de la Seine-Saint-Denis. J'en ai pris connaissance lors de mes pérégrinations familiales. Permettez-moi de vous la dédier à tous, croyants et incroyants. Que ce message de paix et de tolérance soit pour vous, en même temps que la traduction, à votre intention, de mes vœux personnels pour la nouvelle année, l'expression de vos propres souhaits pour les temps à venir, à vous tous qui interviendrez sur ce forum.

 

Qu'elle soit aussi l'assurance de mon regret amical de devoir vous quitter pour un temps et le gage de mes remerciement aussi pour tout ce que vous m'avez apporté. Il faut que je me remette sérieusement à mes recherches et cette priorité implique que je vous délaisse. Vous pourrez toujours m'écrire en privé, si vous le souhaitez : j'ai besoin de tous les soutiens.

À bientôt,

Bernard Bonnejean

____________________


 

 

Et pourquoi je mettrais pas Johnny à contribution ?



DES HOMMES DE RELIGION APPELLENT À LA PAIX

 


Les événements sanglants qui déchirent Palestiniens et Israéliens affectent profondément nos communautés ici même en Seine-Saint-Denis. Des actes de violence apparaissent ici et là jusque dans nos villes.


Juifs, Chrétiens, Musulmans, nous sommes atteints dans notre foi et dans notre passion pour la Paix entre les hommes.


Nous savons bien que les questions et les problèmes politiques qui sont en cause ne se règlent pas par les bons sentiments. Tout processus de Paix est une œuvre de longue haleine où les obstacles ne manquent pas.


Mais, pour nous, toute violence qui cherche à annexer Dieu est inacceptable.


Au-delà des différences de nos traditions religieuses, nous voulons redire haut et fort, en ces moments douloureux, que notre foi commune au Dieu unique nous appelle à faire tout notre possible pour une patiente recherche du respect mutuel, de la concorde, du mieux-vivre ensemble.


Pour nous tous, la Paix dans la Justice est un fruit de l'amour de Dieu.

 


"Ils forgeront leurs glaives en socs
et leurs lances en serpes.
On ne lèvera pas le glaive nation contre nation
Et on n'appréciera plus la guerre."
(Livre du prophète Isaïe)

 

"Prophètes de Dieu ! Nourrissez-vous d'aliments délicieux,
pratiquez le bien, je connais vos actions.
Votre religion, celle que vous prêchez est une.
Je suis votre Seigneur, craignez-moi."
(Le Coran, sourate 23, versets 53 et 54)

 

Aussi nous appelons solennellement nos communautés respectives à être des artisans de paix et de sérénité, dans la recherche obstinée du dialogue.


Dans nos villes, nos écoles, nos facultés, nos cités, ne laissons pas les forces de la discorde et les extrémismes l'emporter sur la volonté de vivre dans la paix qui est celle de tous les habitants du 93.

 

Nous demandons ensemble à Dieu d'éclairer nos consciences et nos actes.

 

Mgr. Olivier de Berranger, évêque de Saint-Denis.
M. Denis Akoun, rabbin de la communauté de Saint-Denis.

M. Meskine Dhaou, imam à Clichy-sous-Bois

et secrétaire général du Conseil des imams de France"

 

oecumenisme1





Illustration proposée par le diocèse d'Angers


Vous ne voyez ni le comique du ton et du fond ni le rapport avec le titre. Attendez demain,  la suite, s'il vous plaît.

A bientôt, les amis.

Bernard Bonnejean


Publié dans Histoire du net

Partager cet article

Repost 0