N'oubliez jamais !!!

Publié le par Bernard Bonnejean

 

 

KADHAFI

 

 

Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n’est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort.

 


Libération, 10 décembre 2007.
Rama Yade

 

 

 

KadhafiA-copie-1.jpg 

Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n’est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort.
Libération, 10 décembre 2007.
Citations de Rama Yade
Rama Yade

 

 

K1-copie-1.jpg 

  K3-copie-1.jpg

 

 K4-copie-1.jpg

 

  K5.jpg

 

  Face au rêve et à l'idéalisme, Sarkozy s’inscrit dans la réalité, la triste réalité ; face à qui se sent coupable, il incarne la bonne conscience du petit bourgeois apparemment intègre. Dans ce naufrage quasi complet, seul Sarko triomphe. Non seulement les vrais coupables ne sont pas punis, ils sont encore récompensés et honorés. Dans ce pays engoncé dans sa bêtise et son esprit étroit, seuls les médiocres peuvent réussir. Sarkozy est un des visages du pessimisme fondamental des analystes lucides. L'histoire se termine donc sur la vision grimaçante de la sottise humaine, de l’arrivisme, de la médiocrité satisfaite qui étouffent toute velléité d’évasion ou tout idéal.

D'après « le personnage de Monsieur Homais dans Madame Bovary de Flaubert », Jean-Luc in http://www.etudes-litteraires.com/madame-bovary-homais.php

 

Publié dans martyre

Commenter cet article