Le voyage de Villemomble à Jérusalem (I)

Publié le par Bernard Bonnejean

 

A mon amie  Christelle Voisin    

 

ou le pèlerinage de Mauricette en Terre Sainte

 

Le désert du Néguev

 

Messe-dans-le-desert-1.JPG

 

נֶגֶב   ou النقب est un désert de 13 000 km2, soient plus du double de la superficie française, couvrant la quasi-totalité du sud d’Israël et 60% de la surface totale du pays. Ses villes principales sont Beer-Sheva, la plus importante, peuplée de près de 200 000 habitants ; Eilat, ville balnéaire ; Dimona et Mistzpe Ramon ; Rahat et Tel Sheva, cités bédouines.



 

    bedouins en Israel
envoyé par sergino17sergio. - L'actualité du moment en vidéo.                          

 

À l’origine, et jusqu’après l’occupation romaine, le Néguev était occupé par la tribu arabe des Nabatéens, dont l'origine géographique est imprécise, descendants de Nébayot, l’aîné des douze fils d’Ismaël. Parmi les quelque 3000 vestiges recensés, les archéologues ont trouvé des tombes, des escaliers, des bétyles et de nombreuses inscriptions. Les pèlerins de Seine-Saint-Denis ont ainsi eu l’occasion d’admirer cette admirable citerne, preuve d’une présence urbaine assez importante.


Citerne-nabateenne-.jpg

L'étude des monnaies d'argent et de bronze émises durant 2 siècles et retrouvées par les archéologues a permis d'authentifier de façon certaine des noms de rois et de reines. En effet, les Nabatéens passent d’un système tribal à une monarchie. Les rois étendent leur autorité de Damas à l’actuelle Arabie Saoudite jusqu'au delta du Nil au sud-ouest. De ces souverains, on retiendra : Arétas II (vers 120 av. J.-C.) ; son fils Obodas Ier mort en 85 ; Arétas III (85 - 62 avant JC), surnommé Philhellène, roi de Damas, fondateur des villes de Bosra et d'Um-el-Djamal ; Obodas II (62 - 60 avant J.-C.) fondateur d’Oboda, dans le Néguev ; Malichos Ier (60 - 30 avant JC) ; Obodas III (30 - 8 avant JC), et Arétas IV (9 avant - 40 après JC), contemporain de Jésus-Christ et d’Hérode Antipas, roi des Juifs, auquel il donne sa fille en mariage ; Malichos II (40 - 70 après JC), allié de Titus, auquel il fournit un contingent de 1 000 cavaliers et 500 archers, lors de la prise de Jérusalem en 70. Rabbel II est le dernier roi (70 - 106) avant que les Romains n’annexent la Nabatène.

Faits curieux : ce sont les Nabatéens qui contrôlent le commerce de l'encens et de la myrrhe en provenance de l'Arabia felix… En outre, le Christ, comme tous les juifs de Palestine, parlait leur langue, l’araméen et non l’hébreu.

Le Néguev présente également plusieurs particularités géologiques : les trois machteshim, c’est-à-dire ha-Machtesh ha-Gadol ("Le grand cratère"), ha-Machtesh ha-Katan ("Le petit cratère") et le cratère Ramon que notre groupe a visité.


 

 

 

 

Cette merveille naturelle couvrant une superficie de 320 kilomètres carrés (8 kilomètres de large sur 40 de longueur) contient des couches de roches qui ont fourni aux chercheurs d'importants renseignements sur l'évolution de la Terre. Dans le cratère, ils ont retrouvé, entre autres, des plantes fossilisées, des empreintes de reptiles et de dinosaures qui vivaient, pense-t-on, il y a 200 millions d'années.


Avdat-Ville-Nabateenne.jpg

Aujourd'hui, le gouvernement israélien a l’ambition de régénérer cette région désertique par la reforestation, l’implantation de migrants et le développement économique. En 2005, Beer-Sheva a été reliée à Tel-Aviv par une liaison féroviaire. Le Néguev est aussi connu pour abriter la centrale nucléaire de Dimona, et le centre de lancement de Palmachim.


eucharistie-dans-le-desert.JPG

 

A bientôt, mes amis,


Bernard


P.-S. :

Ce soir, je suis plongé dans la tristesse. Une des collaboratrices les plus précieuses des Editions du Cerf, chargée des relations avec la presse, Christelle Voisin, vient de nous apprendre par mail qu'elle quittait la Maison. Elle nous écrit : "Ce n'est pas sans émotion que je quitte une maison si prestigieuse à la production exigeante et courageuse, et avec qui j'ai entretenu pendant ces 5 ans des liens d'affection". C'est vrai, Christelle, que nous perdons en vous une véritable amie. Je vous embrasse très fort, Christelle, en guise de viatique. Que le Bon Dieu vous protège, vous et votre famille.

Bernard Bonnejean

Publié dans religion et culture

Commenter cet article

Fathia Nasr 13/04/2010 20:59



Bonsoir Bernard, tu m'as fait rire avec ta réponse sur l'image de cette belle fée, j'avoue quand je n'ai pas le temps pour voir tous les articles des amis, je poste des imagesque j'aime très
vite.


PS: J'ai commandé ton livre sur la poésie thérésienne ça fait plus que deux semaines,  et je n'ai rien encore reçu, je vais vérifier le suivi de la commande, j'espère que cette semaine
j'aurai mon livre.



Bernard Bonnejean 19/04/2010 20:23



Bonjour, petite Fathia,


Tu as commandé mon livre où et chez qui ? Sur Internet ? Ou chez un libraire marocain ?


Je veux bien t'aider à le récupérer, mais dis-m'en un peu plus s'il te plaît.


Encore une fois : je suis certain de te l'avoir envoyé par la poste... As-tu bien cherché ?


Grosses bises et à bientôt. Mes amitiés à ta maman et à ton fils,


Bernard



Fathia Nasr 12/04/2010 01:44








Bernard Bonnejean 13/04/2010 01:06



Ah ! Parce qu'elle a une soeur jumelle ?


Eh bien, allons ensemble à Jérusalem !


Bises.



Fathia Nasr 12/04/2010 01:43








Bernard Bonnejean 13/04/2010 01:05



Merci, petite Fathia.


Je me demande quand même si on va emmener cette charmante jeune fille en pèlerinage.


Et pourquoi pas, après tout ?


Bises,


Ton ami Bernard