Discours à l'ONU : no comment !

Publié le par Bernard Bonnejean


Pour les 28 printemps de Severn

"En 1992, un groupe de jeunes fondent l’organisme ECO pour “Environmental Children’s Organization”. Invité à s’exprimer devant les Nations-Unies, une jeune fille de 12 ans, Severn Cullis-Suzuki, rend un témoignage poignant de la situation humanitaire et écologique du monde de l’époque. C’était il y a 16 ans et pourtant ce discours est toujours d’actualité aujourd’hui. Et je dirais même que la situation est devenue pire".


Merci à Madame BRIGITTE ARAUD, une amie de facebook, de m'avoir fait découvrir ça.

Je ne sais pas vous, mais moi je n'ai pas envie de commenter.

Well ! what you do makes so cry at night

Bem ! o que voces fazem no fazem chorar a noite

Bon ! ce que vous faites me fait pleurer la nuit !!!



Frères humains qui après nous vivez,

N'ayez les cuers contre nous endurcis,


Car, si pitié de nous pauvres avez,


Dieu en aura plus tôt de vous mercis.



Pardon, petits frères et petites soeurs de demain.


Quand vous en aurez assez de respirer les rues empuanties de la ville, je vous invite sur ma tombe et entre deux larmes, deux baisers ou deux parties de rigolade, vous lirez cette épitaphe :


                                          Hic jacet
 
                          Bernard (10 juin 1950 -              )
                                   dit Nanard le pieux
                    Autant pour le temps qu'il passa à dormir
                     Que pour celui qu'il consacra à la prière.
                                     Homme de l'être
                     Il est mort comme il aurait désiré vivre :
                                            Couché. 
                                     
                                     Requiescat in pace

Commenter cet article