Absence pour une vraie présence

Publié le par Bernard Bonnejean

 

La Fête chez Thérèse

 

Deux jours d'absence, lundi et mardi, pour être encore plus présent près de vous, sans que vous ne me voyiez. La présence parfaite, en quelque sorte !


 

Nous allons chez Thérèse, à Lisieux.


 

Un colloque.


 

 

Un tout petit bout de colloque !


 

Et surtout, une double intervention sur sa Poésie, une commentée, une chantée. J'essaierai de vous raconter, mais là franchement, j'ai pris un retard...


 

Quelqu'un aujourd'hui m'a envoyé sur FB une rose rouge. Et si c'était ma petite sainte !? Le reste, pour l'instant, je m'en fous : les lâches encagoulés caillasseurs de bus, comme les lâches non encagoulés qui vouent les chrétiens aux gémonies pour se donner le droit de rejeter leurs frères à la mer.


 

Je vais le dire à Thérèse, et, croyez-moi, du haut de ses 24 ans de vie, elle va remonter les bretelles à tous ces porcs !!


 

Bernard et

 


 

Thérèse

 

 

 

Juste un mot, à mon retour, pour vous dire toute ma satisfaction d'avoir eu l'honneur d'entendre le nouvel évêque de Bayeux-Lisieux pour une conférence sur "LA PAROLE".


Une intervention géniale, qui s'avère sa première véritable contribution orale à son nouveau poste.


Très fier de l'avoir comme ami ! Même si je ne souhaite pas en abuser ni en user !


Il s'appelle Monseigneur Jean-Claude BOULANGER.

 

 

 

 

Notre Thérèse vous remercie, très cher Père, pour tout et pour le reste...

Publié dans poésie

Commenter cet article