Vous voulez rire ?

Publié le par Bernard Bonnejean

 
ça tombe bien : moi aussi

On a quand même le droit de se les payer aussi, les ponts, quand même ! Alors, aujourd'hui ce sera le minimum syndical. Et vous n'aurez pas à le regretter ! Au contraire !




Un Fernand Raynaud, maintenant, pour les jeunes générations qui ne connaissent pas. Un chef-d'oeuvre de l'Absurde :




Un dernier, pour le fun, en attendant la campagne électorale



Bon pont et à bientôt, les amis,

Une énorme pensée, toute en délicatesse, pour les vendeurs, vendeuses, caissiers, caissières, victimes du "pour-redresser-le-pays-faut-bosser-les-dimanche-et-jours-fériés", une réplique légèrement modifiée du très sympatique "travailler-plus-pour-gagner-plus" présidémentiel, dont personne n'avait compris la signification véritable : "Travaillez plus pour que  moi et mes copains on gagne plus". La faute à la crise ? Mon oeil ! comme aurait dit Alain Rémond, un vrai talent victime des patrons de presse, qui travaillotte aujourd'hui à La Croix après avoir fait les beaux jours de Télérama, auquel j'ai rendu mon abonnement.

Bernard Bonnejean



Mon Dieu ! J'allais oublier : debout les touristes pour l'hymne breton :

BRO GOZ MA ZADOU 

Ni Breizhiz a galon karomp hon gwir Vro ! 
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro dro. 
Dispont ‘kreiz ar brezel hon Tadou ken mat 
A skuilhas eviti o gwad


DISKAN
O Breizh ! ma Bro ! me'gar ma Bro ;
Tra ma vo'r mor'vel mur'n he zro
Ra vezo digabestr ma Bro !

O Breiz, ma Bro, me gar ma Bro ! 
Tra ma vo'r mor ‘ vel mur n‘ h he zro 
Ra vezo digabestr ma Bro ! 

Breizh, douar ar Sent kozh, douar ar Varzhed, 
N'eus bro all a garan kement ‘barz ar bed. 
Pep menez, peb traonienn d'am c'halon zo ker ; 
Enno kousk meur a Vreizhad ter !

Composé en 1897, en s'inspirant de l'hymne national gallois HEN WLAD FY NHADAU (Vieille Terre de mes Pères), lui même composé par le Barde gallois JAMES JAMES, le BRO GOZ MA ZADOU est l'oeuvre du Barde TALDIR JAFFRENNOU (paroles) (1879-1956). Le BRO GOZ est aujourd'hui considéré comme " l'hymne national breton ".

 

Et ALLEZ GUINGAMP !

D'ailleurs, il n'y a vraiment que les énarques parisiens pour considérer Rennes comme capitale de la Bretagne. On n'y a jamais parlé breton ! Alors que du côté de Guingamp, on continue à bretonner couramment comme on savait le faire, antan, à NANTES :

Kenavo

Bernard

Publié dans arts plastiques

Commenter cet article

Bernard Bonnejean 10/05/2009 01:04

Grosses bises aux deux Samia

Bernard Bonnejean 09/05/2009 23:03

Deger mad, Yann

YannBBlues 09/05/2009 22:19

Bonsoir Bernard...
Sympa tes 3 vidéos et c'est tellement vrai...pour ce qui est du parti d'en rire,en ce moment;je dirais qu'on en a encore pour 3 ans à en baver...
Par contre,je te remercie pour cet hymne breton car il coule dans mes veines;d'ailleurs c'est la 1ere fois que je le vois sur un blog...merci Bernard.
Bon weekend et à bientôt
Yann

Dominique+Baumont 09/05/2009 13:44

Je vais être silencieux une quinzaine de jours cher Bernard. Je pars en mission en Guinée Conakry. Je ne pourai alimenter mon blog ni répondre aux commentaires, mais ce n'est que partie remise. Pour voir où je vais, un clic sur mon blog. Amitiés. Dominique

Samia+Nasr 09/05/2009 13:12

Bonjour Bernard, c'est vraiment bon de recevoir un message de toi sur ma page, ça me fait plaisir, ce n'est pas vraiment évident d'être toujours connectée sur nos blogs, mais on essaie pour rester toujours en contacts avec nos amis virtuels, et il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre dans les articles des autres.Pour YANN, il doit se reposer, je lui ai obligé un jour de s'inscrire, et pourtant lui qui n'aimait pas faire des articles, il en a fait car je lui encourageait et il a fait des efforts pour moi en errant dans les blogs et apprendre de connaître les membres d'over-blog. Je te souhaite un bon weekend, et à très bientôt