Déception ! Ce n'était ni du Mallarmé ni du Cazals !

Publié le par Bernard Bonnejean

 

c'est lui





Hareng saur péché dans la Mayenne par un journaliste d'Ouest-France
en congés maladie. Le personnage principal est habillé par Lulu
du Discount C mieux qu'9.
Le poisson, non volant, est resté à poil par autorisation préfectorale.



Voici sa punition :

INGREDIENTS   PREPARATION
Pour 4 personne(s)

300 grammes de poids
4 filets de percherons
Riz du Bengale septentrional
2 cuillers à soupe d'huile de coude

Sauce à la Nanard
1 citron entre jaune et vert
1 pousse d'herbes folles hachées fin fin fin.
1 c. à soupe de spéculatoire du commerce.

Persil pas trop mûr

Faire blanchir votre bronzage de ski pendant 2 heures dans de l'eau salée jusqu'à obtenir un bronzage de plage. Sécher et  réserver le frigidaire pour l'hiver prochain.

Couper les filets de percherons et les faire dorer dans l'huile de coude. Saler, ajouter un filet de citron bleu et de spéculatoire. Réserver.

Faire cuire le riz du Bengale septentrional puis le faire revenir dans une poêle avec les herbes folles et les poids légers. Ajouter le persil encore vivant.

Servir sans le poisson. Pauvre bête !

SUGGESTIONS ET CONSEILS
N'avez qu'à vous débrouiller !
ACCORDS METS-VINS AVEC 75CL.COM
Un Goulou crû prolétarien année 2001.


  tonton53 - 01/04/2009   0   1
Note : 1/5. je n'ai pas trouvé tous les ingredients conseillés à savoir le riz du Bengale septentrional. A la place j'ai mis du riz long américain "Oncle Ben" acheté à Carrefour. Cette recette je l'ai adaptée pour une cantine d'entreprise située près de chez moi. J'ai reçu un déluge d'insultes ce qui confirme que ce plat est particulièrement dégueulasse. Je ne peux que le conseiller pour ceux qui ont des comptes à régler avec leurs invités.
Un plat facile à réaliser par tous mais d'un coût exagéré si c'est pour le vomir après.

NOTEZ ET COMMENTEZ CETTE RECETTE

Votre commentaire :

ESCROC ! Tu vas voir le poème que je vais te servir, moi !

Anonymous

Mais parce que ma religion m'oblige à tout pardonner, je vous invite à écouter ce chef-d'oeuvre de Boby Lapointe, en hommage à Anatole et à tous les poissons d'avril et des autres mois de l'année civile en ce jour mémorable du premier avril 2009, soit le 3ème jour de la 14ème semaine de l'année, c'est-à-dire le 91ème jour de l'année dans le calendrier grégorien ; le 19 mars 2009 dans le calendrier julien ; le 7 nisan 5769 dans le calendrier hébreu ; le 5 rabi ath-Thani 1430 pour les musulmans ; le 11 Caitra 1931 pour les Indiens d'Inde ; et le 12ème jour du Duodi, 2ème décade, Germinal an 217 de la République une et indivisible.




  C'est quoi ce truc rose à pois blancs ?
Aucune idée, mais je ne peux pas l'effacer. Alors faites-comme moi, le regardez pas. 

 



Et en plus vous voulez que je signe !?
Ingrats et exigeants ! Je ferais tout pour vous !

Bernard Bonnejean

Publié dans humour dangereux

Commenter cet article

YannBBlues 03/04/2009 21:31

Bonsoir Bernard...
Sympa ton article,mêler le 1er avril et Boby Lapointe,je n'y avais jamais pensé;alors que ça coule de source...
bonne soirée
Yann