Mardi 21 avril 2009 2 21 /04 /Avr /2009 00:04

ou la grande épreuve de la solitude imposée

« Ça va encore être gai, Bonnejean aujourd’hui, moi je vous le dis ! ».

 

Je vous le promets solennellement  : pas de drame, pas de scandale, pas d’honneur bafoué, pas de politique, pas de psycho-psychiatrie, pas de dénonciation. Après deux jours à méditer, j’espère, sur le sort de petits enfants du siècle, après le tourment nécessaire partagé dans l’empathie avec leurs parents, je vous accorde une récréation de deux jours. La détente est salutaire pour l’efficace de l’action.

Le majestic joue relâche ! Drôle de titre pour un film ? De fait, c’est du cinéma, mais sans pellicule. Pas de grand film ! Juste un documentaire : « La petite histoire du net ». Après la réclame et les glaces miko

 

 

Le petit bonhomme de la réclame au cinoche, de Jean Mineur !!

 

Vous permettez, chers amis lecteurs, que je fasse un avis à la population ?

Tout mon récit est authentique. Les noms et pseudos aussi. Google les a gardés en archive depuis près de dix ans. Ils appartiennent donc au domaine public.
Les copains, si vous passez par là, soyez assez gentils pour manifester votre présence. Maintenant c’est facile ! On peut archiver sur facebook !
Vous me manquez terriblement par ces temps où règnent de faux intellos bobos-penseurs, humoristes, scribouillards, par millions, qui croivent tous, sans exception, tenir le blog du siècle, Sartre et Beauvoir en minuscules.
On n'avait pas de pétrole, on avait des idées et on pensait bêtement tout haut, devant tout le monde, sans se douter une seconde que ça pouvait rapporter quelque chose. Et ce qu'on pensait, ce qu'on enseignait, on l'écrivait comme de généreux cons, afin que tout le monde puisse en profiter, gratos. De fait, y'en a qui recopiaient nos réflexions ou nos études comme des cours particuliers donnés à la terre entière pour apprendre après à la maison.


Bon, j'arrête la nostalgie ! C'est bête et ça ne sert à rien !

 
Venons-en aux faits. Votre serviteur, déjà assez prétentieux pour signer « Bernard Bonnejean » tous ses billets, revenait de vacances en Seine-Saint-Denis. Vous me direz que sa propension à avoir des comportements anormaux était donc déjà patente… Là n’est pas le propos. En ce jour de janvier 2001, je crus bon de souhaiter la bonne année à ma bande en ces termes :

 

"La circulaire suivante a été placardée dans tous les lieux de culte de la Seine-Saint-Denis. J'en ai pris connaissance lors de mes pérégrinations familiales. Permettez-moi de vous la dédier à tous, croyants et incroyants. Que ce message de paix et de tolérance soit pour vous, en même temps que la traduction, à votre intention, de mes vœux personnels pour la nouvelle année, l'expression de vos propres souhaits pour les temps à venir, à vous tous qui interviendrez sur ce forum.

 

Qu'elle soit aussi l'assurance de mon regret amical de devoir vous quitter pour un temps et le gage de mes remerciement aussi pour tout ce que vous m'avez apporté. Il faut que je me remette sérieusement à mes recherches et cette priorité implique que je vous délaisse. Vous pourrez toujours m'écrire en privé, si vous le souhaitez : j'ai besoin de tous les soutiens.

À bientôt,

Bernard Bonnejean

____________________


 

 

Et pourquoi je mettrais pas Johnny à contribution ?



DES HOMMES DE RELIGION APPELLENT À LA PAIX

 


Les événements sanglants qui déchirent Palestiniens et Israéliens affectent profondément nos communautés ici même en Seine-Saint-Denis. Des actes de violence apparaissent ici et là jusque dans nos villes.


Juifs, Chrétiens, Musulmans, nous sommes atteints dans notre foi et dans notre passion pour la Paix entre les hommes.


Nous savons bien que les questions et les problèmes politiques qui sont en cause ne se règlent pas par les bons sentiments. Tout processus de Paix est une œuvre de longue haleine où les obstacles ne manquent pas.


Mais, pour nous, toute violence qui cherche à annexer Dieu est inacceptable.


Au-delà des différences de nos traditions religieuses, nous voulons redire haut et fort, en ces moments douloureux, que notre foi commune au Dieu unique nous appelle à faire tout notre possible pour une patiente recherche du respect mutuel, de la concorde, du mieux-vivre ensemble.


Pour nous tous, la Paix dans la Justice est un fruit de l'amour de Dieu.

 


"Ils forgeront leurs glaives en socs
et leurs lances en serpes.
On ne lèvera pas le glaive nation contre nation
Et on n'appréciera plus la guerre."
(Livre du prophète Isaïe)

 

"Prophètes de Dieu ! Nourrissez-vous d'aliments délicieux,
pratiquez le bien, je connais vos actions.
Votre religion, celle que vous prêchez est une.
Je suis votre Seigneur, craignez-moi."
(Le Coran, sourate 23, versets 53 et 54)

 

Aussi nous appelons solennellement nos communautés respectives à être des artisans de paix et de sérénité, dans la recherche obstinée du dialogue.


Dans nos villes, nos écoles, nos facultés, nos cités, ne laissons pas les forces de la discorde et les extrémismes l'emporter sur la volonté de vivre dans la paix qui est celle de tous les habitants du 93.

 

Nous demandons ensemble à Dieu d'éclairer nos consciences et nos actes.

 

Mgr. Olivier de Berranger, évêque de Saint-Denis.
M. Denis Akoun, rabbin de la communauté de Saint-Denis.

M. Meskine Dhaou, imam à Clichy-sous-Bois

et secrétaire général du Conseil des imams de France"

 

oecumenisme1





Illustration proposée par le diocèse d'Angers


Vous ne voyez ni le comique du ton et du fond ni le rapport avec le titre. Attendez demain,  la suite, s'il vous plaît.

A bientôt, les amis.

Bernard Bonnejean


Par Bernard Bonnejean - Publié dans : Histoire du net - Communauté : Les Zinzins d'Over
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés